Robert Steinberg

En ayant deux filles qui étudient à McGill à différents moments, le Bostonien Robert Steinberg a établi un lien aussi fort avec l’Université que n’importe quel diplômé. La relation a commencé lorsque sa première fille, Gabrielle, B. Sc. (2012), a choisi d’obtenir un diplôme en science à McGill.

Le père reconnaissant s’est mis à chercher une façon de redonner et il l’a largement trouvée. « Ma première motivation de faire du bénévolat était de voir si McGill conviendrait parfaitement à mes filles, explique-t-il. L’Université est très accueillante. »

M. Steinberg n’est pas un parent habituel dont les enfants ont quitté le foyer familial. Au contraire, il a dirigé ses compétences parentales exceptionnelles et dynamiques vers l’Université. Son engagement a commencé dès le début, lorsqu’il a assisté au premier Week-end des parents. Depuis ce temps, il a pris le rôle de coprésident, section de Boston, du Conseil international des parents. Dans le cadre de ses fonctions, M. Steinberg coordonne les activités de rayonnement dans sa région, qui comprend la tenue annuelle d’événements de parents à son domicile.

Cet heureux père ne se fond pas non plus dans son environnement, à moins qu’il ne se promène sur le campus de McGill, où ses habits qui sont entièrement aux couleurs de l’Université pourraient bien s’intégrer.

M. Steinberg est aussi un partisan généreux et dévoué du Fonds des parents. Il a, entre autres, versé des dons à la Faculté des sciences et à la Faculté des arts au cours des années afin de confirmer son enthousiasme pour les domaines d’études choisis par ses filles.

M. Steinberg, parent d’étudiantes de McGill qui montre sa fierté de la tête aux pieds, a récemment ajouté une nouvelle parure à son ensemble : il a reçu le prix de l’Association des diplômés de McGill en 2011.