Jeremy Clark

Jeremy Clark, accompagné de sa femme, Elaine, et de leur fille, Keiko.

Jeremy Clark

Dès ses premières semaines comme étudiant à McGill, Jeremy Clark, B. Sc. (1998), a frappé un mur. « J’y ai fait l’expérience de l’humilité. Lorsque j’ai terminé mes études au secondaire, j’étais un garçon rempli d’assurance qui croyait dominer le monde, dit-il. J’étais habitué à réussir avec un minimum d’effort. Lorsque je suis arrivé à McGill, cependant, je me suis soudainement retrouvé au milieu de la horde. Je me sentais en terrain inconnu. »

Au lieu de faire du surplace, M. Clark s’est concentré sur ses études, en en profitant au maximum. Aujourd’hui, il récolte les fruits de ses efforts, à titre de copropriétaire et de directeur général de Clark Hetherington Financial Ltd., entreprise basée à Calgary qui propose un vaste éventail de services financiers.

La détermination de M. Clark envers son alma mater se reflète dans ses généreux dons et legs destinés à encourager les étudiants doués en provenance de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et de la Saskatchewan. Son soutien a permis la création des bourses Jeremy E. Clark « Le meilleur de l’Ouest » dans le domaine de la gestion. Ces bourses appuient les étudiants exceptionnels de la Faculté de gestion Desautels qui obtiennent également une mineure dans une autre faculté. De leur côté, les bourses JE Clark « Le meilleur de l’Ouest » sont remises aux meilleurs étudiants de la Faculté des sciences qui sont aussi inscrits à une mineure en gestion.

« Je veux encourager les étudiants à devenir des penseurs multidisciplinaires, mentionne M. Clark qui ajoute que sa décision de faire un legs était chose facile. Je ne crois pas aux engagements à court terme. Même si je suis encore dans ma trentaine, je souhaite que ces dons perdurent au-delà de mon existence. »

L’engagement de Clark auprès de McGill ne s’arrête pas là. Il est aussi membre du conseil consultatif de la Faculté des sciences, de même que membre et ancien président de la section de Calgary de l’Association des diplômés de McGill. « C’est gratifiant de faire partie d’une université qui a une histoire de 200 ans, dit-il. Il ne s’agit pas seulement de ce que l’Université peut vous offrir; il s’agit de ce que vous pouvez redonner à l’Université. »