Milton Leong

Milton Leong

« Lorsque je suis arrivé de Hong Kong, je ne connaissais rien au sujet de McGill, se remémore le Dr Milton Leong, B. Sc. (1966), MDCM (1970), D. Sc. (2000). Je n’avais même pas réalisé que Montréal était une ville d’expression française. »

Cependant, 16 heureuses années passées à McGill ont laissé une impression durable sur le Dr Leong. « Montréal est l’une de mes villes préférées et McGill est mon amour, la mère adoptive qui a tout simplifié pour moi », mentionne-t-il.

Après avoir reçu son diplôme de la Faculté de médecine en 1970, le Dr Leong a effectué une formation spécialisée en obstétrique et en gynécologie. Il est retourné à McGill en 1975 pour y travailler à titre de professeur adjoint, poste qu’il a occupé durant quatre années avant de déménager à Hong Kong pour y entreprendre sa propre pratique. Il est maintenant spécialiste en médecine de la reproduction et propriétaire de The Women’s Clinic à Hong Kong. De plus, il est le cofondateur d’IVF Worldwide, le site Web le plus important et le plus complet du monde traitant de la fertilisation in vitro. Ce site s’adresse aux médecins, aux embryologistes, aux infirmières et aux travailleurs sociaux. Il enseigne toujours à titre de professeur auxiliaire en obstétrique et en gynécologie à McGill.

Tout au long de sa carrière, le Dr Leong a été un fervent partisan de son alma mater. Il a créé trois chaires à la faculté, en plus des bourses d’études du Dr et de Mme Milton Leong en sciences de la santé. D’autre part, le Dr Leong est l’un des membres fondateurs de la Fondation Martlet à Hong Kong et a siégé au comité de la Campagne de financement de McGill en Asie.

« Je souhaite aider les étudiants, à renforcer les liens entre McGill et la Chine et à participer à l’établissement d’un département qui peut offrir aux médecins en formation les professeurs dont ils ont besoin : des professeurs qui peuvent transformer leur vie, de la même façon dont des professeurs comme Robert Kinch et Robert Seymour, entre autres, ont transformé la mienne, affirme-t-il. J’ai senti que redonner à McGill était une vocation et je souhaiterais pouvoir me permettre d’en faire plus. À McGill, j’ai été formé par les meilleurs et j’ai côtoyé les géants de la médecine. »