Daniel Holland

Daniel Holland

Bien que ses études à McGill remontent à 20 ans, Daniel Holland, B. A. (1994), possède encore de vivaces souvenirs de sa vie étudiante. « McGill était un endroit si dynamique. Il était motivant de rencontrer des personnes provenant des quatre coins du monde, ainsi que d’interagir avec elles. Je suis tombé amoureux de l’endroit », raconte le propriétaire d’entreprise qui demeure un bénévole loyal et un partisan de son alma mater.

Habitant dorénavant à Halifax avec sa famille, M. Holland a décidé de mettre en place un legs en incluant McGill dans son plan successoral. « Je suis à l’étape de ma vie où il est important de planifier pour l’avenir. Pour moi, il était naturel de nommer McGill comme l’un des bénéficiaires de mon testament », dit-il.

Redonner est une seconde nature pour M. Holland qui mentionne que ses parents sont responsables de lui avoir inculqué la passion d’aider sa collectivité. Lorsqu’il était étudiant, il a travaillé comme guide sur le campus, a aidé à mettre en scène un projet théâtral hors campus et a été bénévole à l’Association des diplômés de McGill. « Dès que je suis arrivé à McGill, j’ai su que ma vie serait beaucoup plus riche si je m’engageais », affirme-t-il.

Le lancement du Service des relations avec les diplômés de l’Association étudiante représente l’un des accomplissements effectués à titre de bénévole qui rend M. Holland le plus fier. Ce service lie les étudiants actuels, les diplômés et les futurs étudiants en leur offrant des occasions de mentorat et de réseautage, ainsi que des expériences de bénévolat remarquables. Avec les années, l’intérêt pour le Service des relations avec les diplômés de l'Association étudiante a grandi. Il existe dorénavant des douzaines de sections de ce service dans des universités au Canada.

M. Holland a choisi de remettre son legs aux bibliothèques de McGill. « J’ai passé beaucoup de temps à travailler à la Bibliothèque McLennan et je connais l’importance de ces institutions, dit-il. Même si la technologie a changé la façon dont nous accédons à l’information, les bibliothèques sont aussi indispensables que jamais. »