Revue de l'année

Trois projets dirigés par des chercheurs de l’Université McGill figurent parmi les 10 découvertes de l’année 2015 du magazine Québec Science. Figurent sur cette prestigieuse liste annuelle des projets pilotés par Thomas Szkopek (Département de génie électrique et informatique) et Guillaume Gervais (Département de physique); Jeffrey Mogil (Département de psychologie); et Christine McCusker (Département de pédiatrie et Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill). 

L’équipe féminine de bûcheronnage 1 de McGill remporte les honneurs lors de la 56e  compétition annuelle de bûcheronnage du campus Macdonald. L’équipe masculine de McGill fait également bonne figure en se classant au troisième rang.

La Pre Anne McKinney est nommée au poste de vice-principale adjointe (recherche et innovation). Dans le cadre de son mandat s’échelonnant du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2019, la Pre McKinney aura principalement pour tâche de soutenir l’excellence de la recherche à McGill et d’accroître le rendement en recherche et l’intensité de recherche, notamment dans les domaines des sciences biomédicales et des sciences de la santé.

McGill met la dernière main au Projet sur l’énergie au campus Macdonald, qui permettra de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre provenant de sources fixes de combustion. Ce projet prévoit l’installation de matériel de récupération d’énergie, la conversion des systèmes de ventilation les plus énergivores du campus, et le remplacement du réseau de tuyauterie de vapeur par une boucle de régulation thermique afin de permettre l’intégration de sources d’énergie renouvelable, comme l’énergie géothermique et l’énergie solaire.

Victor Goldbloom (B. Sc. 1944, M.D. 1945, Dipl. Éd. 1950, D. Litt. 1992), distingué diplômé de McGill, s’éteint à l’âge de 92 ans. Pédiatre de formation, M. Goldbloom était un ami fidèle de McGill et a enseigné à l’Université de 1950 à 1970 avant de consacrer sa vie au service public. 

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) octroie sa plus haute distinction, la Médaille d’or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada, à Vicky Kaspi, astrophysicienne à l’Université McGill. La Pre Kaspi est la première femme à recevoir cet honneur et l’une des plus jeunes lauréates de ce prix.

Vingt-cinq chercheurs d’exception de l’Université McGill se voient octroyer une chaire de recherche du Canada. Les fonds alloués serviront à financer la recherche dans divers domaines, dont la génétique de la douleur, l’incapacité chez l’enfant, l’écologie de l’Arctique et les systèmes quantiques techniques.

Programme de conditionnement physique du personnel, installations sportives, campus verts urbains et congé parental prolongé ne sont que quelques-uns des attributs qui permettent à McGill de figurer, pour la huitième année consécutive, parmi les meilleurs employeurs de Montréal.

Tobias Rees, professeur agrégé au Département des sciences sociales en médecine, dont les travaux portent notamment sur la conceptualisation de l’immunité et du soi, est nommé membre de l’Institut canadien de recherches avancées.

Des équipes d’étudiants de la Faculté de droit s’emparent de la première place lors de trois concours nationaux de plaidoirie : la Coupe Gale, le Concours Laskin et le Concours Pierre-Basile Mignault.

Le Bureau de la recherche et de l’innovation est l’hôte de la 11e édition annuelle du gala Bravo organisé en l’honneur des chercheurs de l’Université McGill primés l’année précédente. Cette année, le gala a permis d’honorer 77 lauréats.

Des étudiants au programme de baccalauréat en commerce de la Faculté de gestion Desautels décrochent les première et deuxième places de la Division du premier cycle du concours National Investment Banking, à Vancouver, l’une des compétitions les plus prestigieuses dans le domaine de la finance en Amérique du Nord.

Au basketball, l’équipe féminine des Martlets, première au classement, remporte, pour la cinquième année consécutive, le championnat du Réseau du sport étudiant du Québec. L’équipe masculine des Redmen, première favorite, remporte quant à elle ce championnat pour la troisième fois en quatre ans.

Le 6e Gala annuel des Prix Catalyst pour le développement durable permet de rendre hommage aux étudiants, aux membres du personnel et aux professeurs qui ont contribué de façon créative et constante à la durabilité sur les campus.

La Pre Isabelle Daunais, du Département de langue et littérature françaises, est la lauréate du Prix Killam en sciences humaines du Conseil des arts du Canada. Le Prix Killam, l’une des distinctions les plus prestigieuses du Canada, récompense chaque année cinq chercheurs œuvrant respectivement en sciences humaines, en sciences sociales, en sciences naturelles, en sciences de la santé et en génie. 

Marc Gélinas, diplômé de McGill, ancien lanceur des Pirates de Pittsburgh et gestionnaire aguerri dans le domaine des sports tant au fédéral qu’au provincial, est nommé directeur général du Service des loisirs et des sports de McGill.

Une équipe dirigée par le Pr Jake Barralet reçoit une subvention de 1,65 million de dollars du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada afin d’offrir à près de 90 étudiants une formation multidisciplinaire dans le but de les préparer à occuper des emplois hautement spécialisés au sein de l’industrie des instruments chirurgicaux. Le projet porte sur toutes les facettes de la technologie chirurgicale, qu’il s’agisse d’instruments à visée diagnostique, d’outils de réduction du risque ou de dispositifs destinés à la surveillance ou à la prestation de soins postopératoires.

La principale Suzanne Fortier devient membre du Global University Leaders Forum (GULF). McGill devient ainsi la première université canadienne à se joindre au GULF, regroupement d’intellectuels qui conseille les instances dirigeantes du Forum économique mondial sur les questions liées à l’enseignement supérieur et à la recherche, en plus d’agir comme éminence grise auprès de ses membres et de ses commettants.

Une équipe de scientifiques de l’Université McGill, de l’Université de Cambridge et de l’École supérieure de gestion de l’Université Stanford met au point un nouveau mode de catégorisation de la musique. Selon ces chercheurs, nos préférences musicales sont régies par notre personnalité, découverte qui pourrait se révéler fort utile pour l’industrie de la musique, mais aussi pour les professionnels de la santé.

Une centaine des penseurs les plus brillants du monde participent à la toute première édition du Sommet international Simnovate. Organisé par le Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg de l’Université McGill, le Sommet invite les participants à mettre de côté leurs tâches quotidiennes pour devenir des «simnovateurs », c’est-à-dire sortir des sentiers battus et envisager autrement les soins de santé.

McGill se voit remettre deux prestigieux prix internationaux pour son Plan stratégique d’action de cinq ans en matière d’approvisionnement durable. Des pratiques exemplaires en la matière lui ont valu trois étoiles du Green Electronics Council (approvisionnement en appareils électroniques) et un prix d’excellence du Sustainable Purchasing Leadership Council.

Titulaire de la Chaire de biologie James McGill, Graham Bell figure parmi les 50 nouveaux  membres admis au sein de la Société royale, académie nationale des sciences du Royaume-Uni. Président-fondateur de la Société canadienne d’écologie et d’évolution, le Pr Bell est connu pour ses travaux sur l’évolution expérimentale, notamment l’étude en laboratoire de populations microbiennes afin de mieux comprendre comment les organismes s’adaptent à de nouveaux environnements par voie de sélection naturelle.

Après une année de planification et au-delà de 150 candidatures, le Centre Dobson pour l’entrepreneuriat de McGill remet plus de 117 000 $ en prix aux gagnants de la Coupe Dobson. Cette année, un nombre record d’équipes gagnantes – 17, toutes catégories confondues – ont remporté un prix en argent qui leur permettra de concrétiser leurs idées et de donner un nouvel élan à leur entreprise naissante.

Angelique Mannella est nommée au nouveau poste de vice-principale adjointe, Innovation. À ce titre, elle est responsable du programme de McGill en matière d’innovation et œuvre en étroite collaboration avec les facultés et les étudiants afin de nouer des partenariats tant au sein de l’Université que dans l’ensemble de la collectivité.

Suzelle Barrington, professeure en génie des bioressources, et John Gruzleski, professeur émérite au Département de génie minier, métallurgique et des matériaux, font partie des 43 nouveaux fellows intronisés à l’Académie canadienne du génie.

McGill reçoit huit Prix d’excellence lors du congrès national du Conseil canadien pour l’avancement de l’éducation, à Saskatoon – cinq médailles d’or et trois d’argent. Elle arrive ainsi bonne première au pays pour le nombre de médailles, ex æquo avec l’Université de l’Alberta.

Treize membres de la communauté mcgilloise, dont trois chercheurs, sont nommés ou promus au sein de l’Ordre du Canada, et sept McGillois accèdent à l’Ordre national du Québec, le plus insigne honneur décerné par le premier ministre aux personnes d’exception.

Deux équipes d’étudiants de McGill remportent les honneurs lors d’un prestigieux concours organisé dans le cadre de la conférence annuelle de l’Institut des technologues des produits alimentaires, le plus important rassemblement de spécialistes en création de produits alimentaires au monde. Elles se sont distinguées grâce à leur végéburger ayant toutes les apparences (et le goût) du bœuf et à un ragoût super nutritif conçu pour pallier les carences en calcium au Yémen.

Le Dr Mark Ware, spécialiste de la douleur reconnu mondialement, chercheur sur le cannabis et directeur de la recherche clinique à l’Unité de gestion de la douleur Alan-Edwards du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), est nommé vice-président d’un groupe de travail qui aura l’importante tâche de conseiller le gouvernement fédéral en prévision du dépôt de son projet de loi sur la légalisation de la marijuana, au printemps 2017.

Des chercheurs de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal dirigés par le Pr Alan Evans ont recours à un puissant outil pour repérer les premiers signes physiologiques de la maladie d’Alzheimer d’apparition tardive. Comme le laisse entrevoir cette étude, les futures percées en neurologie reposeront bien souvent sur des calculs de haut vol.

L’Université McGill se classe première au Canada et 37e au monde selon le Nature Index 2016 Rising Stars, qui recense les institutions qui se distinguent par l’augmentation significative du nombre d’articles scientifiques de haut niveau qu’elles ont publiés au cours des quatre années précédentes.

Trois athlètes font partie d’un groupe de 23 étudiants et diplômés de McGill qui participe, à titre officiel, aux Jeux olympiques d’été, à Rio de Janeiro, au Brésil. Il s’agit de la lutteuse Dorothy Yeats, étudiante en génie, et des escrimeurs Maximilien Van Haaster (B. Sc. Éd., option kinésiologie, 2016) et Joseph Polossifakis (B. Com. 2014). Un étudiant et quatre diplômés de l’Université sont également à Rio de Janeiro avec Équipe Canada, participant à titre officiel aux Jeux paralympiques de 2016.
 

Le Pr Chris Buddle amorce son mandat de cinq ans à titre de doyen à la vie étudiante. Chercheur primé, il est membre du Département des sciences des ressources naturelles depuis 2002.

Dirigé par cinq chercheurs de McGill, le projet Connexion Montérégie reçoit le Prix d’excellence Alice-E.-Johannsen du Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire pour ses activités de recherche, la mobilisation des acteurs du territoire et l’utilisation de différents scénarios pour le développement du territoire de la Vallée-du-Richelieu.

McGill obtient la cote Or en durabilité du programme STARS (Système de surveillance, d’évaluation et de mesure de la durabilité) de l’Association pour la promotion du développement durable dans le milieu de l’enseignement supérieur.

Des chercheuses de McGill sont les lauréates de deux des cinq prestigieux Prix de recherche Trudeau 2016. Ainsi, Catherine Potvin, de la Faculté des sciences, et Adelle Blackett, de la Faculté de droit, recevront chacune 225 000 $ au cours des trois années à venir en guise de financement pour des programmes novateurs dont le but est de venir en aide aux populations du Canada et du monde entier.

Dix-neuf membres de l’Université McGill sont admis au sein de la Société royale du Canada (SRC). Dix McGillois sont faits membres de la SRC, et sept sont élus membres du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en arts et en sciences. De plus, le Pr John A. Hall, du Département de sociologie, reçoit la médaille Innis-Gérin pour son importante contribution aux sciences sociales, et le Pr Vijaya Raghavan est élu à la présidence de l’Académie des sciences de la SRC.

Des membres des communautés montréalaise, mcgilloise et autochtone se réunissent sur le campus inférieur pour le lancement officiel du Groupe de travail du vice-principal exécutif sur les études et l’éducation autochtones, dont le mandat est de faire une plus large place aux étudiants, aux professeurs ainsi qu’aux employés autochtones à McGill, et de resserrer les liens qui unissent l’Université aux communautés autochtones d’ici et de partout au Canada.

Charles Taylor, éminent philosophe mcgillois, est le premier lauréat du Prix Berggruen, assorti d’une bourse d’un million de dollars. Aujourd’hui professeur émérite, M. Taylor est considéré comme l’un des plus grands philosophes du monde et ses travaux lui ont valu de recevoir plusieurs prix prestigieux au cours des dernières années.

Les instances administratives de McGill créent le Conseil consultatif sur le développement durable constitué d’administrateurs de l’Université, de figures de proue du corps professoral, d’étudiants et de personnes de l’extérieur. Le Conseil formule des recommandations stratégiques visant à positionner McGill comme chef de file nord-américain en matière de durabilité.

Margaret Atwood, romancière primée et connue à l’échelle mondiale, prononce à la salle Pollack la Conférence commémorative Beatty 2016, placée sous le thème Crise environnementale et sciences sociales.

Le Conseil des gouverneurs de McGill approuve la nomination de la Pre Brenda Ravenscroft au poste de doyenne de l’École de musique Schulich.

Leonard Cohen, B.A. 1955, D. Litt. 1992, s’éteint à l’âge de 82 ans. Le poète, auteur-compositeur et interprète, dont l’œuvre Hallelujah a touché l’âme de millions d’admirateurs partout dans le monde, est l’un des plus éminents diplômés de McGill.

Murray Humphries, professeur au Département des sciences des ressources naturelles, obtient l’une des premières chaires de recherche de l’Institut nordique du Québec, qui table sur l’expertise universitaire, industrielle et communautaire du Québec pour faire progresser le développement durable du Nord.

The Work of the Dead: A Cultural History of Mortal Remains, par Thomas W. Laqueur, remporte le Prix de littérature historique Cundill 2016 de l’Université McGill. Cet ouvrage passionnant relate par le menu les différentes traditions funéraires, de l’Antiquité au xxe siècle.

Les étudiants mcgillois Angela Yu, Beatrice Yeung et Aaron Gluck-Thaler obtiennent une bourse Rhodes, ce qui porte à 142 le nombre de McGillois ayant reçu cette bourse depuis sa création, en 1902.

Claudia Mitchell, professeure à la Faculté des sciences de l’éducation, reçoit la Médaille d’or du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, la plus haute distinction décernée par l’organisme, pour les travaux de recherche participative qu’elle a menés pendant 25 ans en Éthiopie, en Afrique du Sud et au Canada.

Mélodie Daoust, de l’équipe féminine de hockey de McGill, a été nommée étudiante-athlète de l’année dans la catégorie sport d’équipe et fait ainsi partie des 15 étudiants mcgillois qui ont reçu une bourse lors du 31e gala annuel de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

L’honorable Michael A. Meighen accepte un deuxième mandat à titre de chancelier de l’Université McGill. M. Meighen est chancelier de l’institution depuis le 1er juillet 2014.

McGill se voit octroyer 16 chaires de recherche du Canada, lesquelles sont attribuées à des chercheurs remarquables reconnus par leurs pairs comme étant des chefs de file à l’échelle mondiale dans leur domaine.

Le Conseil des gouverneurs approuve la nomination de deux nouveaux vice-principaux. Ainsi, Yves Beauchamp se joint à McGill à titre de vice-principal (administration et finances) et Martha Crago se voit confier le mandat de vice-principale (recherche et innovation).

L’astrophysicienne Vicky Kaspi (B. Sc. 1989), l’ancien juge de la Cour suprême Morris Fish (B.A. 1959, B.C.L. 1962, LL. D. 2001) et le philanthrope Lorne Trottier (B. Ing. 1970, M. Ing. 1973, D. Sc. 2006) comptent parmi les sept diplômés de McGill nommés ou promus au sein de l’Ordre du Canada.