Quick Links

Élimination des déchets dangereux

Le Programme de gestion des déchets est chargé de la collecte et de l’évacuation de tous les types de déchets dangereux issus des activités de recherche et d’enseignement à l’Université. Vu la nature de ces matières, un certain nombre d’exigences de base s’appliquent à la collecte, au traitement et à l’évacuation sécuritaires et efficaces de ces déchets par le Programme de gestion des déchets.

  1. Le Programme de gestion des déchets fournit des étiquettes permettant d’identifier exactement et lisiblement tous les déchets dangereux.


  2. Seuls les contenants fournis et spécifiés par le Programme de gestion des déchets sont acceptés pour l’évacuation.


  3. Les contenants trop remplis (c.-à-d. plus des ¾ pleins) et/ou les contenants qui fuient, ne sont pas acceptés pour l’évacuation.


  4. Les contenants pleins doivent être entreposés dans la salle de déchets dangereux de  l’immeuble. S’il n’y a pas de salle réservée à cette fin, l’utilisateur doit désigner un endroit, de préférence à proximité d’une sortie et des installations de transport, permettant une manipulation sécuritaire et une inflammabilité réduite (exemple : enceinte ventilée pour produits chimiques). Il faut s’informer de l’endroit désigné pour l’entreposage des contenants, auprès du directeur d’immeuble ou du coordonnateur désigné pour l’évacuation des déchets dans chaque immeuble.


  5. Les responsables organisent la collecte, le transport et la livraison en appelant le Programme de gestion des déchets (514-398-5066) ou en utilisant la demande de collecte en ligne. Cette demande doit préciser la nature des déchets à ramasser, le nombre de contenants, et les besoins en contenants vides.


  6. Les matières inconnues de toutes sortes ne peuvent être acceptées pour évacuation. Les départements et services doivent d’abord identifier exactement leurs déchets. Quant aux matières non identifiables, une analyse de laboratoire sera faite aux frais du service concerné.


  7. La priorité est donnée aux déchets chimiques réactifs ou explosifs. La notification doit être faite dès qu’on s’en aperçoit.


  8. Bien que le volume de déchets produits par chaque service soit consigné, les frais ne sont pas imputés aux comptes internes de l’Université si les déchets proviennent des activités de recherche et d’enseignement, s’ils sont présentés selon les règles et que toutes les directives sont observées.



De plus amples renseignements se trouvent dans le Manuel de sécurité au laboratoire, le Radiation Safety Policy Manual, et le Laboratory BioSafety Manual de McGill.