Quick Links

McGillois fictifs

McGillois fictifsLe Dr Gregory House, de la série télévisée primée Dr House n’est certes pas un homme facile à aimer. Mais le fait que le Dr James Wilson (à droite) l’aime quand même donne à des millions de téléspectateurs des raisons de croire que l’un des pires misanthropes de la télévision possède quand même quelques qualités.

Certains des plus illustres diplômés de l’Université (médecins audacieux, scientifiques de génie et aventuriers intrépides) n’ont en réalité jamais existé.

Si l’on se fie au nombre de fois où l’Université est mentionnée dans les œuvres de fiction, force est de reconnaître qu’il y a dans McGill quelque chose qui frappe l’imagination.

Les histoires « de passage à l’âge adulte», qui relatent les aventures de jeunes adultes d’âge universitaire cherchant un sens à la vie, ont toujours eu beaucoup de succès, d’où peut-être cette impression. Le fait que de nombreux diplômés de McGill se soient aussi fait un nom dans le monde de la littérature (« écrivez sur ce que vous connaissez » conseillent depuis toujours les professeurs d’écriture créative) n’est probablement pas étranger non plus à ce phénomène.

Quoi qu’il en soit, les personnages fictifs de McGill ne manquent pas sur les étagères des librairies. Des auteurs aussi différents que Clark Blaise, Dany Laferrière, Brian Moore, Kathy Reichs et William Weintraub, B.A. 1947, citent fréquemment McGill dans leurs écrits. Et que dire des bandes dessinées, puisque même Sasquatch, le superhéros canadien, a enseigné la physique à McGill!

Voici quelques-uns des personnages les plus mémorables associés à McGill dans des romans, émissions de télévision et films.

Plus dans McGill News...